Scroll to top

Louis-Kordian Bouchet

 

« Le sens de la vie ? 42 »

Grand fan des arts du spectacle depuis sa tendre enfance, c’est à travers le cinéma que Louis-Kordian découvrit  la comédie. Cinéma qu’il vise encore en vendant ces services d’acteur aujourd’hui. Bien qu’ayant goûté aux plaisirs de la scène assez jeune, sa passion pour le théâtre ne s’est installée que plus tardivement. Homme libre se laissant aller au vent, il n’avait jamais songé à cette option pour métier. Mais lorsque les nœuds de son esprit finirent par se dénouer, le choix de la comédie devint évident. 

Bercé au Molière et au Théâtre du Soleil, élève de l’EICAR et toujours en contact avec l’école Côté Cour de Franck Llopis, aujourd’hui Louis-Kordian préfère se laisser porter par l’originalité de pièces contemporaines dont la profondeur réside davantage dans la mise en scène que dans les dialogues en eux-mêmes. Inspiré par le théâtre du monde, il n’y a que l’authenticité pour réussir à le toucher. 

Artiste mais rationnel, le comédien trouve à travers ses rôles une échappatoire contrôlée. Ne se laissant pas attraper par les dérives que peut causer une immersion abusive dans la peau d’un personnage, jouer est avant tout un moyen pour lui d’avoir plusieurs vies. Une simplicité de jeu digne des plus grands et une pensée aussi large que sa palette d’émotions ; Louis-Kordian se veut caméléon. Boosté par une Kelly Mézino à l’hyperactivité contagieuse, il ne veut plus se laisser ralentir. Savourant chaque discussion apte à le rendre plus intelligent, il poursuit sa route vers le succès avec pour seule ambition de faire plaisir aux gens. Dans 10 ans, il se voit en vie et c’est déjà bien assez. Déterminé à progresser jour après jour, en attendant de voir son nom affiché. 

Une couverture conventionnelle pour une âme des plus rock’n’roll, Louis-Kordian a du talent et ne cherche plus à s’en cacher. Il croit en ce qu’il joue et c’est sans nul doute ce qui le rend différent.